Lifestyle

Pollution de l’air intérieur : Comment lutter contre la pollution à la maison ?

Du sol au plafond, l’intérieur de nos maisons serait 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur. Selon l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur, les Français perdent en moyenne 9 mois d’espérance de vie à cause de l’air intérieur pollué. Si si je t’assure, 9 mois ! C’est surprenant aux premiers abords, mais quand on y réfléchi, il est vrai qu’il existe énormément de sources de pollution de l’air intérieur. Les meubles, la peintures, ou encore les produits d’entretien. Ils libèrent des substances et particules dans l’air. Cette pollution augmente notamment les risques de maladies respiratoires, d’accidents cardio-vasculaires ou encore de cancers. Comment identifier ces polluants ? Quelles solutions peux-tu mettre en place ? On y répond tout de suite ! Je vais également te présenter des alternatives aux produits d’entretien conventionnels, notamment ceux de mon partenaire Étamine du Lys. J’utilise les produits de cette marque depuis plus d’1 an maintenant, et aujourd’hui, ils sponsorisent cet article.

Quels sont les polluants de la maison ?

Les COV

C’est à dire, les composés organiques volatiles. On en parle beaucoup, car ces composés sont présents en très grand nombre dans nos intérieurs. En effet ils proviennent de multiples sources, notamment les matériaux du quotidien : mousses isolantes, laques, colles, vernis, encres, résines, papier, plastiques, moquettes, bois agglomérés et contreplaqués, peintures, produits de bricolage… Ce qui signifie qu’ils sont présents en grande quantité dans nos meubles neufs. Ceux-ci dégagent énormément de COV au déballage, et continuent d’en répandre jusqu’à plusieurs années.

Graphique concentration COV dans l'air intérieur et extérieur

Et oui, ce n’est pas parce qu’on ne les voit pas qu’ils sont inoffensifs (comme à peut près toutes les substances nocives en faite) alors si tu n’y avais encore jamais pensé, voilà l’occasion de faire la chasse à ces composés. L’un des plus connu, et des plus toxique, étant le Formaldéhyde, déclaré cancérogène par l’Organisation Mondiale de la Santé. C’est un gaz très volatil, incolore, irritant, et inodore. On le trouve dans la majorité des éléments cités plus haut.

Celui qui est, quant à lui le plus présent dans nos intérieur, c’est le Toluène. Il est utilisé en tant que solvant. On le trouve dans les peintures et les revêtements, les adhésifs, les produits automobiles et certains produits de soins personnels.

N’oublions pas non plus les phtalates, qui sont eux sont contenus notamment dans les plastiques.

Les virus et bactéries diverses

Comment dire, c’est vraiment toujours d’actualité… Mais outre celui-dont-on-ne-doit-pas-pronnoncer-le-nom, il existe de nombreuses autres maladies et virus que l’on transporte au quotidien. En rentrant à la maison, on touche et on contamine les poignées de portes, les interrupteurs, les surfaces de la cuisine, la salle de bain, etc… Les enfants non plus ne sont pas épargnés, et sont d’ailleurs plus exposés que nous aux virus, particulièrement en automne.

Les activités humaines

Nos activités du quotidien peuvent aussi être sources de pollution de l’air intérieur. On citera par exemple le tabac qui à lui seul contient plus de 3 000 substances chimiques. Il est considérée comme le premier polluant de l’air intérieur par l’Académie de Médecine. Les activités comme faire la cuisine, le ménage avec des produits d’entretien classiques, les poussières des travaux de bricolage, l’humidité dans la salle de bain, etc… dégagent également une grande quantité de substances dans l’air intérieur.

les principales sources de pollution de l'air intérieur

Quelles solutions pour lutter contre la pollution de l’air intérieur ?

Le nettoyage régulier avec Étamine du Lys

gamme savon noir étamine du lys

Pour préserver l’air intérieur, on optera pour des produits bruts naturels comme le bicarbonate, l’acide citrique, le vinaigre… mais de temps en temps j’opte pour du tout fait et je fais confiance à Étamine du Lys. Ils proposent des produits certifiés Ecocert détergent, non testés sur animaux, et labellisés par One Voice. Ils ont une gamme très large qui couvre tous les besoins en matière d’entretien de la maison. Du soin du linge à la cuisine, des produits pour la vaisselle aux anti-insectes, en passant par la désinfection des surfaces… Bref, une marque qu’on aime beaucoup à la maison.

Pour le sol, on utilise le savon noir, avec quelques gouttes d’huile essentielle de citron. Cette HE est purifiante et l’odeur très agréable. Pour le nettoyage des surfaces de la pièce à vivre, j’utilise du vinaigre blanc, mais vous avez aussi le Tout Net qui est multi-fonction aussi !

Retrouvez toute la gamme Étamine du Lys sur Abonéobio.com
Avec le code promo GREEN, profitez de -20% sur tout le site.
(hors promotions en cours, valable jusqu’au 31 décembre 2021)

Désinfecter de temps en temps

gamme étamine du lys

La désinfection est importante, mais il ne faut pas non plus en abuser. Et surtout on oublie la javel, une catastrophe écologique et très mauvaise pour votre santé. Nettoyez les poignées de portes, et fenêtres, les interrupteurs, les toilettes,… Et toutes les surfaces que vous touchez régulièrement avec le désinfectant bactéricide, fongicide et virucide sans javel. Il sera aussi idéal pour nettoyer la poubelle, le réfrigérateur, la cuisine, les jouets pour enfants… Pour les sanitaires je vous conseille le Nettoyant, désinfectant et détartrant, je l’utilise régulièrement, et son odeur d’eucalyptus n’est pas trop forte, c’est top. Vous avez aussi la version Hygiène + Désinfectant, celui-ci sera plus pratique pour les sols, et il est disponible en vrac dans certaines enseignes. A vous de voir celui qui sera le mieux adapté à vos besoins.

Surveillez les traces d’humidité, qui peuvent à la longue profiter aux moisissures et aux champignons. Pensez à nettoyer la VMC et les aération des fenêtres, qui sont là pour renouveler et limiter la pollution de l’air intérieur.

étamine du lys bannière

L’équipement de la maison

Besoin de changer les meubles ? Attention aux COV que contiennent les produits neufs comme les canapé, meubles de cuisine, revêtements et peintures… l’idéal est de les choisir de seconde main, ils auront ainsi déjà libéré la grande majorité des COV. Vous pourrez en trouver dans l’un de ces 10 endroits où acheter d’occasion.

logo émissions dans l'air intérieur

Si vous devez acheter du neuf, il conviendra de déballer vos meubles et votre décoration et les laisser quelques jours dans le garage ou une pièce bien aérée. « L’étiquette COV » est une bonne indication également. Elle signale le niveau d’émissions sur une échelle de A+ (très faibles) à C (fortes).

Malgré de nombreuses idées reçues, le fait que certaines plantes vertes aideraient à dépolluer l’air n’est pas vérifié scientifiquement. Cela dit les plantes vertes c’est joli, alors vous pouvez toujours décorer votre maison avec !

Les bonnes habitudes pour limiter la pollution de l’air intérieur

Il y a de nombreux petits gestes, très simples, à mettre en place pour réduire la pollution de l’air intérieur.

pollution air intérieur aérer

AÉRER c’est vraiment la base à retenir Chaque matin on ouvre grand les fenêtres, de 10 à 30 min selon la saison et la fraîcheur extérieur. (c’est pas le tout de se les geler en hiver !) Cela va permettre de renouveler l’air et chasser les particules nocives. Passez l’aspirateur pendant que les fenêtres sont ouvertes, car outre l’aspirer, il remue aussi la poussière.

On ne fume pas, mais les invités sont prié de fumer à l’extérieur (là part contre ils peuvent se les geler en hiver, ce n’est pas très grave ahah). Lorsque je cuisine, je mets instinctivement la hotte aspirante en marche, ou bien la fenêtre en oscillo-battant. Vous l’aurez compris, faire circuler l’air est impératif pour réduire la pollution intérieure.

Limiter les désodorisants à gaz propulseur, l’encens et les bougies à base de paraffine (issue du pétrole) est également conseillé. Si vous souhaitez désodoriser, une alternative serait les bougies naturelles (à la cire de soja ou de colza) un désodorisant spray naturel ou bien le purifiant habitat d’Étamine du Lys. À la maison j’aime bien utiliser le diffuseur, principalement en hiver. Je diffuse de l’huile essentielle de Ravintsara pour son côté assainissant et lutte contre les virus de l’hiver.

Enfin, voilà un visuel de l’ARCAA. Il résume très bien les différentes habitudes à mettre en place pour limiter la pollution de l’air intérieur.

visuel ARCAA environnement intérieur pollution de l'air
Les risques de pollution intérieure dans la maison et leurs solutions
© Médecins allergologues de l’ARCAA.

Si cet article t’as plu, épingle-le sur Pinterest pour le retrouver facilement ! 😉

*Article sponsorisé par Étamine du Lys

Vous pourriez également aimer...

4 commentaires

  1. Bonjour,

    Merci pour ces précieux conseils ! On ne se rend pas compte de tout ce qu’il y a déjà à l’intérieur de nos maisons. Aération de toutes les pièces, fenêtres grandes ouvertes tous les matins même l’hiver ! C’est très important dans les chambres où l’air peut devenir très vicié à cause de notre respiration nocturne. Cela permet d’éviter que de l’humidité se forme.

    1. Merci de ton retour ! Oui je crois que la base c’est vraiment l’aération, on élimine déjà beaucoup de substances rien qu’en ouvrant nos fenêtres chaque jour 😉💪

  2. J’ai pris conscience de tout ça à la naissance de mes enfants, quand j’ai voulu leur créer un petit cocon le plus sain possible… Et ce n’est vraiment pas simple ! Du coup, nous privilégions les meubles d’occasion, nous n’utilisons que du vinaigre blanc et du savon noir pour le ménage et nous aérons le plus possible. Il faudrait aussi ajouter à la liste des polluants, tous les retardateurs de flamme, contenus dans les appareils électroniques, les canapés, coussins, couettes, oreillers, tapis, rideaux, matelas… Nous avons choisi pour nos chambres des matelas et oreiller en latex naturel et des couettes en laine pour limiter les dégâts !

    1. Coucou ! Merci de ton témoignage, c’est super tout ce que tu fais ! 😉 Oui en effet il y a des substances que je n’ai pas cité et qui sont tout aussi problématiques 😱

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *