Lifestyle Mode éthique

Atelier Unes : collants éthiques et consignés à base de fibres recyclées

104 millions. Plus de 7000 tonnes. C’est le nombre de collants jetés en France chaque année d’après l’association Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP). Ça calme tout de suite, non ? Pour réduire l’impact global des collants, de nombreuses marques rivalisent d’innovations et de bonnes idées afin de concevoir un collant éthique. C’est le cas notamment d’Atelier Unes, qui a conçu les premiers collants éthiques recyclés et consignés. Le but étant de proposer des collants plus éthiques sur l’intégralité de leur cycle de vie. La finalité étant d’ensuite réutiliser ceux qui sont habituellement destinés à être jetés, en leur offrant une seconde vie…

Atelier Unes, c’est quoi une marque éthique ?

J’ai découvert l’univers d’Atelier Unes il y a quelques mois, via Instagram. Il faut dire que j’ai toujours eu quelques appréhensions quand à la mode éthique. En effet, de nombreuses marques ne proposent que quelques tailles « dans la moyenne ». J’avais du mal à trouver de jolies pièces, à ma taille et conçues pour durer. Mais sur l’e-shop de Atelier Unes, on trouve des vêtements allants du XS au XXL ( ou du 34 au 48), ce qui est déjà bien plus inclusif que d’autres enseignes. Enfin la mode éthique ouvre ses portes à de plus en plus de morphologies différentes, c’est une belle révolution !

Atelier Unes marque de mode éthique

Violette et Mathieu ont fondé Atelier Unes en 2018, autour de l’envie commune de donner du sens à la mode. La marque conçoit chaque pièce avec l’aide de la communauté, qui donne son avis via des sondages, sur les couleurs, les formes, les matières, ce qu’elle attend de tel ou tel vêtement, etc… Pour les collants, ce sont 20 000 futures clientes qui ont donné leur avis ! La co-création c’est vraiment le cœur de la marque, ainsi que l’échange et la transparence envers sa communauté.

cycle de la consigne Atelier Unes

Côté éthique, qu’est-ce qu’ils propose concrètement ?

Développer une marque éthique, c’est penser à de nombreux aspects éco-responsables, prendre soin de réduire son impact environnemental et sociétale. C’est faire attention à chaque partie du cycle de vie des produits, comme le transport. Pour réduire le trajet au maximum, les partenaires de la marque se situent dans une zone de 100 kilomètres autour du point de production.
(Braga au Portugal, Bergame en Italie, Paris en France). Les packagings en kraft sont eux, fabriqués dans le Limousin.

Cela passe aussi par le choix des matières : lin, laine, tencel, nylon recyclé (Q-Nova), coton biologique,… certifiées Oeko-Tex et répondent aux normes CE REACH. La marque tire profit de chaque avantages des matières les plus écologiques afin de crée avec nous, des vêtements durables et qualitatifs.

-> Pour bénéficier des frais de port offerts sur le site Atelier Unes,
utilisez le code parrainage COPINESAPRITARK <-

Collants classiques, collants éthiques, quelle différence ?

Le collant, c’est bien la pièce qu’on renouvelle le plus vite et le plus souvent. En moyenne on utilise une paire de collants 3 à 5 fois avant de les jeter. Pourquoi si peu ? Et bien à cause de leur fragilité. Un ongle cassé, un bijou qui raccroche… et hop, c’est le drame, les collants sont filés. Fini. Malheureusement cela peut arriver, que les collants soient fabriqués de façon éthique ou non.

Les collants recyclés et consignés Atelier Unes

La différence principale entre les collants éthiques Atelier Unes et un collant classique c’est évidemment la conception et les valeurs portées derrière le produit. Pour produire des collants classiques, il faut 14 000 kilomètres de fil de nylon (ou polyamide) ainsi que 750 litres d’eau. Ceux de la marque sont eux, réalisés en Italie à partir de chutes de nylon, récupéré et retravaillé pour en faire la matière appelée Q-NOVA®, composée à plus de 60 % de matière recyclée

Les avantages de la matière Q-NOVA
Source : www.atelier-unes.com

Qu’est ce qui change avec la consigne ?

Les collants Atelier Unes recyclés et consignés

Mais déjà, c’est quoi la consigne ? Une consigne est la valeur d’un dépôt payé à l’achat de l’emballage réemployable ou recyclable d’un produit. Dans le cas du réemploi, la valeur d’échange de l’emballage consigné peut être retournée à l’acheteur lorsqu’il le rapporte à son point de vente.

Concrètement, chez Atelier Unes, tu achètes tes collants 21€ + 2€, tu les utilises, tu en prends soin, tu kiffes ta life, et quand leur temps est venu, tu peux les renvoyer à Atelier Unes qui te rembourse 2€. Le but pour l’entreprise est alors de maîtriser le recyclage des collants.

D’accord, c’est bien joli tout ça mais qu’est ce qui arrive à mes collants une fois que je les ai renvoyé à l’expéditeur ? Pas question de les jeter ou les envoyer dans un programme de recyclage classique. Non ! Les collants usés sont ré-employés pour fabriquer les chouchous de la marque. Ils serviront d’élastique à l’intérieur, quand au tissu du chouchou, il provient des chutes de tissus des autres pièces de la marque. Malin non ? D’ailleurs si tu possèdes des collants qui ne sont pas de la marque, pas de soucis, Atelier Unes les reprends également (sans la consigne cette fois).

Recycler les vieux collants en chouchou

Prendre soin de ses collants et les faire durer plus longtemps

On vous l’accorde, c’est la mode les collants filés. Mais pour ceux qui souhaiteraient garder leurs collants éthiques intactes, le plus longtemps possible, il y a quelques précautions à prendre.

Attention aux ongles cassés, au bijoux qui raccrochent. Déroulez le collant doucement le long des jambes, ne tirez pas comme pour enfiler un pantalon. Mon astuce à moi, selon la tenue que je porte, c’est de mettre une paire de chaussettes courtes sous les collants. Cela permet de ne pas les abîmer avec des ongles trop longs. Pour le lavage, privilégiez le lavage à la main, ou bien si vous souhaitez les passer en machine, glissez-les dans un filet de lavage et lancez un cycle délicat.

Je vous laisse sur la jolie vidéo réalisée par Atelier Unes, qui résume parfaitement l’amour et l’investissement que la marque à mis dans ces collants. 😉

La mode éthique et le prix

Pull Azalée Atelier Unes mode éthique

Je souhaitais faire une parenthèse et vous parler également du prix. Car oui, c’est un critère important dans les décisions d’achat. La mode éthique est plus cher que la mode conventionnelle (si on exclu les marques de luxe évidemment) c’est un fait. Mais c’est aussi incomparable. C’est comme dire que l’alimentation bio est plus cher que l’alimentation conventionnelle. Bien sûr, mais ça n’a rien à voir enfin, les impacts environnementaux et sociétaux ne sont pas les mêmes du tout.

Entre un pull fait à l’autre bout du monde dans des conditions inhumaines et un pull faits en Europe dans une usine certifiée, cela n’a rien à voir. Tout est question de choix (et de possibilité budgétaire bien sûr). Personnellement, mon dressing est composé de pièces de seconde main et de quelques vêtements de mode éthique. Je n’ai pas 50 T-shirts et ne change pas de garde-robe à chaque saison. C’est aussi ça la mode éthique. C’est faire attention à ses vêtements, choisir des pièces qui matchent ensemble, porter chaque vêtement et pas seulement acheter.

Si cet article t’as plu, n’hésite pas à l’épingler sur Pinterest pour le retrouver facilement 😉

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.