Beauté & Santé Lifestyle

Un cosmétique bio est-il toujours éthique?

cosmétique ethique gros groupes multinationales

Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous une réflexion personnelle, concernant la cosmétique éthique. En effet la cosmétique bio et/ou zéro déchet a le vent en poupe, et ça n’a pas échappé aux gros groupes conventionnels et autres multinationales. Mais qu’est-ce que ça implique? J’avais envie de te donner mon avis sur la question, mais aussi de te donner quelques pistes de réflexion afin que tu te fasses ta propre idée. Un produit bio est-il forcément éthique? Faut-il boycotter les maques bio appartenant aux grands groupes? Cosmétique ou cosm’éthique, on fait le constat et on en parle ensemble!

Les marques Bio rachetées ou créées par des gros groupes pas Bio

cosmétique éthique sanoflore

On connaît tous ces marques ou presque! Mais saviez vous que derrière la jolie petite histoire d’une marque bio, se cache parfois un géant de la cosmétique? Focus sur ces gros groupes qui rachètent le bio à la pelle:

L’Oréal s’empare du marché Bio

Le géant possède un sacré paquet de marques conventionnelles. Garnier, Nyx, Urban Decay, Kérastase, Vichy, La Roche Posay, Biotherm, Kiehl’s, Lancôme, Armani, Cacharel, Diesel, Maybelline, African Beauty Brands, Magic, Essie, Roger&Gallet,… et bien d’autres encore. Il compte également plusieurs marques bio, qu’il a soit racheté au fil des années, soit développé en interne:

Sanoflore a été racheté en 2006
Le groupe allemand historique Logocos (Logona et Santé) a été racheté en août 2018
La Provençale Bio a été créée en septembre 2018

Et les autres groupes?

Love Beauty and Planet a été crée par Unilever (Timotei, Dove, Axe, Signal,…)
Schmidt’s Natural a été racheté en 2017 par Unilever (Timotei, Dove, Axe, Signal,…)
N.A.E. appartient au groupe Henckel (Schwarzkopf, Fa, Le Chat,…)
Melvita a été racheté en 2008 par le groupe L’Occitane

D’ailleurs on en parle de Love Beauty and Planet? Vraiment bon pour la planète ou Greenwashing?
Clique ici pour le savoir 😉

cosmétique éthique melvita

Pour aller plus loin…

Le développement de la marque?

Comme beaucoup, ces petites marques ont cédé devant la pression économique et les propositions plus qu’alléchantes de ces multinationales. En situation économique difficile, on peut facilement comprendre que les créateurs des marques ne souhaitent pas voir leur travail disparaître. Ils acceptent donc de travailler main dans la main avec ces groupes. Comment les blâmer? Certains disent que des marques comme Sanoflore ou Melvita n’ont pas leur place dans une salle de bain « green ». Mais parce qu’elles ont eu l’envie de se développer, est-ce une raison de les boycotter?

Les valeurs?

Selon moi, une bonne marque bio, ce n’est pas juste une marque avec des ingrédients sains. Derrière la composition moi j’attends un cosmétique éthique! Une marque avec des valeurs et des convictions écologiques et humaines. Peu importe les motivations et raisons de créer une marque bio. Je crois qu’il doit y avoir un véritable engagement derrière cette démarche. La cosmétique éthique prend en compte l’intégralité de la démarche, pas juste la composition.

La cause animale?

Les tests sur les animaux sont interdits en Europe, c’est un fait! Mais pour ceux qui ne le savent pas L’Occitane (et L’Oréal d’ailleurs) vendent leurs produits sur le marché Chinois. Ce qui pose problème, notamment aux consommateurs végans et amis des animaux. En effet, pour accéder au marché Chinois, les marques doivent faire tester leurs produits par des laboratoires afin d’approuver leur vente. Alors certes, les marques ne testent pas elles-mêmes sur les animaux, mais vendent leurs produits en Chine à cette condition. Apparemment, Sanoflore et Melvita ne testeraient pas leurs produits finis sur les animaux. Mais qu’en est-il des ingrédients qui composent les produits? Je n’ai pas trouvé d’information la-dessus. La question qu’on peut se poser également c’est: Est-ce un problème que les marques ne testent pas mais appartiennent à des groupes qui eux le font?

Les marques conventionnelles et leurs gamme Bio

cosmétique éthique mixa bio

Mixa, Yves Rocher, Nuxe, Cadum, Dop, Garnier, Carrefour,
Toutes ces marques conventionnelles ont un point commun: celui d’avoir développé une gamme Bio en plus de leur gamme conventionnelle. Une marque qui propose une gamme bio et une gamme classique, mais pourquoi? 

Le mauvais coté de la chose,

c’est que ces marques proposent une gamme bio parce que c’est un marché porteur. Quel est l’intérêt? Le business voyons! Le coté économique c’est ce qui pousse la plupart des marques à développer une gamme bio, 2 gammes = 2 fois plus de chances de vendre. Alors oui les compositions sont souvent bien, car ces gammes sont généralement labellisées, mais ce qui me pose problème, c’est la question de l’éthique, encore une fois. Si vous savez faire du bio, faites du bio et laissez tomber ces produits aux compositions cracra! Quelles sont les valeurs derrière ces marques et leurs gamme Bio « tendance »?

Le bon côté,

c’est que les habitués de ces marques ont la possibilité de se tourner vers la gamme Bio, tout en gardant leurs habitudes. En terrain connu, on a parfois plus facile de faire un pas vers le changement. Vous voyez ce que je veux dire? Je crois que cela peut avoir un impact très positif pour l’univers de la cosmétique bio. L’acheteur est intéressé par ses produits Mixa fétiches, et là, oh surprise une nouveauté, « Mixa fait du bio? Je vais tester pour voir! » Après avoir été appâté grâce à des marques connues du plus grand nombre, on glisse doucement vers des compositions plus saines. Cela peut ouvrir la voie vers d’autres marques de cosmétique éthique. Au passage, sachez que Mixa appartient à L’Oréal… oui oui aussi.


Dans un prochain article, je te parlerais d’un autre sujet en lien avec l’éthique et la transparence:
Les marques blanches et la formulation à façon!


Boycotter ou pas ?

Qu’est-ce que l’on peut retenir de tout cela? Ces marques ou ces gammes Bio, sont bien évidement une meilleure alternative au point de vue de la santé. Quitte à choisir, il vaut mieux se tourner vers ce genre de produits. Les ingrédients sont largement plus sains que dans les produits conventionnels. C’est une véritable avancée dans le domaine des soins et cosmétiques. J’espère de tout cœur que le bio va se démocratiser grâce à ces marques! Cela dit, concernant l’éthique qui se cache derrière ces produits Bio, tous est un question de point de vue. Libre à chacun d’apprécier les valeurs de chaque marque. Alors, cosmétique bio = cosmétique éthique?


Si je devais résumer mon constat en 2 phrases:
Faire du bio, du naturel, du zéro déchet, c’est bien.
Avoir une éthique globale et de vraies convictions écologiques derrière, c’est mieux!

Cet article t’as plu? Alors épingle le sur Pinterest pour le retrouver facilement! 😉

 

 

 

Vous pourriez également aimer...

6 commentaires

  1. Article très intéressant!! Qui soulève de vraies questions… Merci!

  2. Perso je boycott l'oreal depuis des années au début pour des raisons historiques (un peu collabo pendant la guerre….)puis pour des raisons éthiques, je trouve qu'ils se doutent de notre gueule et greenwash à mort. Leurs compos sont pourries mais ils se paient des stars qui feraient vendre n'importe quoi. …

  3. Oui tu as raison ça aider d'avoir des effigies ultra connues pour faire vendte n'importe quoi. C'est au consommateur de réfléchir et se demander ce qu'il souhaite vraiment faire de son argent. Merci pour ton avis 👍😘

  4. Unknown a dit :

    Boycottons les grandes marques!!!

  5. perso, je n’achète pas de maques bio qui appartiennent a des grandes marques comme l’oreal etc.
    parce que 1/ je ne crois pas qu’elles fassent ça par réel souci de proposer des produits cleans (d’ailleurs en général ils ne le sont pas), sinon,ils feront TOUS leurs produits avec des ingredients cleans
    et 2/ je préfère que mon argent aille à des petites entreprises qui ont une vraie démarche,comme les petits artisans savonniers SAF, ou FunEtic en Alsace etc
    et meme avec les produits bio, il vaut mieux regarder la compo car certaines substances sont autorisées en bio (l’ALS/SLS par ex)

    1. Je comprends tout à fait ta démarche et je suis pour ma part entièrement d’accord. Seulement je me dis que ces marques et notamment ces gammes Bio sont des portes d’entrées pour ceux qui n’y connaissent pas grand chose et veulent consommer des produits plus sains. Après on fait tous notre cheminement vers les artisans qui suivent une vraie démarche engagée! 👍😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.